Institut Panafricain de Marketing

Recherche avancée


Etudier au Sénégal

  • Le secteur éducatif au Sénégal est considéré depuis longtemps comme un secteur prioritaire analogue au système français, Les accords de coopération avec la France permettent l’équivalence des diplômes.L'une des préoccupations majeures de la politique éducative au Sénégal est la scolarisation universelle de qualité à l’horizon 2008. Dans ce cadre, l'état a engagé une vigoureuse politique de construction d'infrastructures scolaires, et a affecté 35% de son budget à l'éducation.
  • L’état en matière d’éducation et de formation a mis en place une politique (PDEF 1998-2008) visant à traduire de façon concrète ses objectifs,qui sont :
    • la lutte contre l’analphabétisme
    • la maîtrise des flux des niveaux secondaire et supérieur, en fonction des capacités de financement des objectifs de qualité
    • la restructuration de l’enseignement technique et professionnel
    • la résorption des disparités de la carte scolaire
    • la qualité de l’enseignement et la formation
    • l’amélioration de la gestion du secteur, avec une meilleure prise en charge des besoins et spécificités à la base
    • la démocratisation de l’enseignement préscolaire
    • l’élargissement de l’accès à l’enseignement secondaire
    • l’adaptation de l’enseignement supérieur aux besoins du marché
    • l’extension de l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication
    D’une manière générale le concept d’éducation renvoie à deux notions :
    • l’instruction
    • l’alphabétisation


    L’éducation formelle

    L’instruction, partie intégrante de l’éducation formelle est un processus à plusieurs étapes allant de l’éducation préscolaire à l’enseignement supérieur.
    Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, mis à part l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Sénégal dispose d’une autre université à Saint Louis (l’université Gaston Berger), ainsi que d’autres universités privées :
    • L’université Dakar Bourguiba
    • L’université du Sahel
    • Suffolk university
    Ainsi que de nombreuses écoles et institutions supérieures :
    • L’école supérieure de Dakar (Supdeco)
    • Institut Supérieur de management (ISM)
    • L’école supérieure multinationale de Télécommunication de Dakar (ESMT)
    • Ecole supérieure Polytechnique
    • Hautes études Canadiennes et internationales (HECI)
    • Institut Africain de Management
    • Institut Panafricain de Marketing (IPAM)
    • Centre africain d’études supérieures en Gestion (CESAG)
    • Ecole internationale des affaires (EIA)…
    L’éducation non formelle

    L’alphabétisation est une priorité, le gouvernement sénégalais a mis en place une stratégie d’éducation de base pour les personnes âgées de 9 à 14 ans et l’alphabétisation fonctionnelle pour celles âgées de 15 à 55 ans.
    Le champ est ouvert à des initiatives diverses : ONG, sociétés et organismes de développement, associations culturelles et certains ministères.

    Les écoles communautaires de base : Elles prennent en charge les enfants âgés de 9 à 14 ans, non scolarisés ou déscolarisés trop tôt, en leur donnant un accès à un cycle complet d’éducation de base à dominante pratique et pré-professionnalisante en langues nationales et en français. Ce cycle est d’une durée de quatre ans.

    Les écoles de 3e type : Ce sont les autres formes d’écoles hors normes, dont celles de la rue, gérées par des organismes non formels et non standardisés que le système doit s’efforcer d’accompagner à défaut de les capturer.

Email : ipam@ipam.sn Web: www.ipam.sn
Conception :
XPERTIZ webmaster : bambe
© Tous les droits résévés IPAM, Rue 11 x 10 Amitié II B.P. : 21 066 DAKAR - SENEGAL
Tél. : (221) 33 824 24 31 - Fax : (221) 33 842 92 30 Cell. : (221) 77 328 74 75 / (221) 76 699 12 34